FacebookPinterestTwitterGoogle+Dailymotion
  • © B.Navez

    Zoom
  • © Thesupermat

    Zoom

    Les traditions culinaires d'un Noël à la Réunion

    Le 24 décembre au soir, le réveillon traditionnel réunit la famille aussitôt après la messe de minuit. A la Réunion s'en suit le repas de fête, letchis, mangues, bûche de Noël. Certaines familles créoles optent pour les traditions du Noël réunionnais « lontan » avec au menu : riz, cari et rougail suivis de letchis (on peut également déguster le letchi et la mangue en punch, gâteau, sirop, sorbet, yaourt…)

    Le repas du réveillon

    Un bon apéritif réunionnais commence toujours un rhum arrangé ou un punch préparé à base de produits locaux (rhum, vanille, fruits, sucre de canne) accompagné de bonbons piments et samoussas sans oublier, bien sûr, les bouchons trempés dans du piment rouge chinois en pâte et du "sciave".

    Le plat principal Réunionnais

    Le cari et le riz et les grains et le rougail : plat typique par excellence, viandes diverses et de poissons (rôti de dinde, civet de coq, cari bichique, cari de poissons rouge, canard à la vanille,  etc...), poissons (thon, espadon, rouges, etc...) se décline sur toutes les tables de la Réunion à la maison comme aux restaurants. Les grains (légumes secs en sauce) sont servis en accompagnement des caris et du riz (lentilles de Cilaos, pois du Cap, haricots rouges…) – le rougail mangue (fruit de saison) se manger agrémenté de piment.

    Les desserts et sucreries

    Préparés à base de produits locaux tel que le sucre de canne, la vanille Bourbon, ou les fruits (ananas Victoria, mangues « josé », letchis, noix de coco, goyaviers, etc...), les desserts sont bien présents sur les tables Réunionnaises. Pour le réveillon, les Réunionnais dégustent le letchi, les mangues, la bûche de Noël.
    La tradition pour la Saint-Sylvestre est le pâté créole.